Faites l’amour pas la gueule !

Nous savions déjà que s’adonner aux joies des plaisirs charnels, c’est bon pour le moral. Mais c’est aussi le moyen de préserver son capital santé. Tour de la question.

Une nuit d’amour survoltée dépasse le simple cadre du plaisir charnel. D’après les études scientifiques, les galipettes ont des vertus insoupçonnables… Le secret d’une santé au top et d’une longévité maximale ? Une sexualité active et satisfaisante, tout simplement. Et la bonne nouvelle, c’est que la “performance” physique en elle même n’entre pas en jeu. Il suffit juste de se laisser emporter sans rechigner ou prétexter une éternelle fatigue. Et si vous avez justement la migraine, apprenez que faire l’amour a un effet antidouleur comparable à la prise de deux aspirines. Oui, grâce à ce flot d’endorphines que l’on sécrète pendant l’acte et qui nous font flotter quelques heures même après…

Quand le cœur fait Boum Boum…

D’après certains spécialistes britanniques, “moins vous avez de rapports, plus vous augmentez vos risques de déclencher un événement cardiaque”. Étonnant ? Pourtant, rien n’est plus logique. Véritable effort physique, cela permet d’éliminer les toxines, d’activer la circulation veineuse et donc de muscler le cœur. Apprenez que durant l’acte, la fréquence cardiaque passe de 75 pulsations par minute à plus de 100 voire 180 au moment de l’orgasme ! Mais pour prévenir les maladies cardiovasculaires, encore faut-il augmenter votre fréquence. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

L’arme fatale

En parlant de fréquence… chez l’homme, trois rapports hebdomadaires permettraient de réduire de 15% le risque de développer un cancer de la prostate. En effet, une éjaculation régulière maintient cette glande en bonne forme. Du côté des dames, même si aucune étude ne le prouve formellement, l’orgasme et plus précisément la stimulation des mamelons auraient un effet protecteur contre le cancer du sein. Notamment grâce à l’ocytocine, une hormone qui aurait pour effet d’éliminer les radicaux libres cancérigènes.

Cure de jouvence

Teint rose, pommette saillante, œil brillant… Au lendemain d’une nuit coquine, face au miroir, vous paraissez plus jeune. Si vous avez l’air si en forme, c’est que vous l’êtes vraiment. A en croire les chercheurs, les câlins sous la couette sont plus efficaces qu’une crème antirides ! Alors, au lieu d’envisager de passer par la case bistouri, optez plutôt pour cet anti-âge naturel. Faire l’amour souvent prolonge l’espérance de vie de 10 ans !

Haro sur le stress

Vous avez le cafard ? Cessez de broyer du noir et voyez la vie en rose. Pour remettre votre cerveau d’aplomb, une bonne nuit d’amour est le moyen idéal pour calmer les nerfs et fuir le stress. Dix fois plus efficace que le Valium et autres antidépresseurs, l’amour charnel reste le tranquillisant le plus sécuritaire au monde. C’est aussi une thérapie miraculeuse contre tous les maux de l’esprit. Pas besoin de médocs ni de yoga, pour vous relaxer, rien de tel que la bagatelle…

Dans la peau !

Sachez mesdames que l’amour est un hydratant hors-pair ! Outre le rôle qu’elle joue dans la guerre des boutons, la jouissance est un incroyable remède beauté qui aide à garder une peau plus souple, élastique et très hydratée. Pour cela, il faut remercier toutes les hormones sécrétées abondamment pendant l’acte qui augmentent le taux de collagène. En prime, la sueur nettoie les pores et élimine les toxines. Ça fait réfléchir, non ?

4, 3, 2, 1…

Pour vous maintenir en forme et maigrir vite, enfilez donc votre tenue d’Ève et batifolez avec votre Jules. Rien de tel que le sport en chambre pour faire de l’exercice physique. Même principe : on fait travailler le cœur et les muscles, on transpire et, cerise sur le gâteau, on prend beaucoup de plaisir… C’est quand même plus agréable que de courir des kilomètres ou de souffrir à la gym ! Une preuve plus concrète : 20 minutes sous les draps vous fera éliminer jusqu’à 500 calories, presque autant qu’une demi-heure de tennis. C’est tentant, non ?